en   fr   de   ro   es   it
  
     Username:  Password:  

registerforgot password?

Wednesday, 16 April 2014
Navega por artistas Navega
LAST  Advertisements
LAST  Last Queries

 


Escuchar LUIS SILVA, VENEZUELA (llaneras venezolanas)


Letras

Ay Mujer (Juan Luis Guerra)

Ay mujer
By Juan Luis Guerra

Ay mujer
tu cuerpo me hace falta ya
tus labios mi refugio
que me dejan ebrio de tanto besar

Ay mujer
tu risa mi oportunidad
y si no estás conmigo
todo va muriendo y no puedo soñar

Es que tu amor
me queda grande, ya lo sé
Es que tu amor
se multiplica y crece
Es que tu amor
es el principio y el final
Es que a tu amor
le nacen alas y vuela sobre el mar

Ay mujer
mi sombra va detrás de tí
descalza se **
y entre tu pecho comienzo a vivir

Es que tu amor
me queda grande, ya lo sé
Es que tu amor
se multiplica y crece
Es que tu amor
es el principio y el final
Es que a tu amor
le nacen alas y vuela sobre el mar

Soldado (Juan Luis Guerra)

Soldado
(Juan Luis Guerra)
Soy soldado del padre y del hijo
soy soldado de su santo espíritu
soy soldado de voz y trompeta
Aleluya, soldado de guerra


Uey, soy un soldado
(Amén)
soldado de Cristo
muy bien armado
y protegido
traigo mi espada
de doble filo
pues su palabra
llevo conmigo
y soy un soldado


Soy soldado del padre y del hijo
soy soldado de su santo espíritu
soy soldado de voz y trompeta
Aleluya, soldado de guerra


Hey, soy un soldado
(Amén)
lucho en ciudades
contra tinieblas
y potestades
soy un soldado
de testimonio
odio serpientes
y ato demonios
en el nombre de Cristo, soy


Soy soldado del padre y del hijo
soy un soldado
soy soldado de su santo espíritu
y tú eres soldado
soy soldado de voz y trompeta
oh, oh
Aleluya, soldado de guerra
¡cómo!...


Hey, soy un soldado
(Amén)
hombre de milicia
con la coraza
de su justicia
soy un soldado
soy un ungido
rompo ataduras
del enemigo
en el nombre de Cristo, soy


Soy soldado del padre y del hijo
soy un soldado
soy soldado de su santo espíritu
y tú eres soldado
soy soldado de voz y trompeta
eh, eh
Aleluya, soldado de guerra
¡cómo!...


[Improv.]



Soy soldado
soy un soldado
soy soldado
tú eres soldado
soy soldado del padre y del hijo
ya lo ves
soy soldado
muy bien armado
soy soldado
y protegido
soy soldado de su santo espíritu

Otra vez...
Soy soldado
traigo mi espada
soy soldado
de doble filo
soy soldado del padre y del hijo
pero te digo que yo
soy soldado
su palabra
soy soldado
traigo conmigo
soy soldado de su santo espíritu


(Lucas 10:19 ... Juan 3:16 ... Efesios 6:12)


Coge bien tu espada
(Amén)
la victoria es nuestra
da un grito de guerra
un grito de guerra [bis]


Soy un soldado, oh...


Soy soldado del padre y del hijo
muy bien armado
soy soldado de su santo espíritu
y protegido
soy soldado de voz y trompeta
oh, oh
Aleluya, soldado de guerra
ya lo ves


Soy soldado del padre y del hijo
soy un soldado
soy soldado de su santo espíritu
y tú eres soldado
soy soldado de voz y trompeta
eh, eh
Aleluya, soldado de guerra

Ma Gueule (Johnny Hallyday)

Quoi ma gueule ?
Qu'est-ce qu'elle a ma gueule ?
Quelque chose qui ne va pas ?
Elle ne te revient pas ?
Oh je sais que tu n'as rien dit
C'est ton œil que je prends au mot
Souvent un seul regard suffit
Pour vous planter mieux qu'un couteau

Quoi, ma gueule ?
Qu'est-ce qu'elle a ma gueule ?
Si tu veux te la payer
Viens je rends la monnaie
T'as rien dit tu l'as déjà dit
On n'va pas y passer la nuit
Ma gueule et moi on est de sortie
On cherchait plutôt des amis

Quoi, ma gueule ?
Mais qu'est-ce qu'elle a ma gueule ?
Quoi, ma gueule ?
Qu'est ce qu'elle a ma gueule ?

Quoi, ma gueule ?
Qu'est ce qu'elle a ma gueule ?
Oui elle a une grande gueule
Oui elle me fait la gueule
Elle s'imagine que j'lui doit tout
Sans elle je n'aurais jamais plané
Sans elle je ne vaudrais pas un clou
Ma gueule a bien le droit de rêver

Quoi, ma gueule?
Qu'est-ce qu'elle a ma gueule?
De galères en galères
Elle a fait toutes mes guerres
Chaque nuit blanche chaque jour sombre
Chaque heure saignée y est ridée
Elle ne m'a pas lâché d'une ombre
Quand j'avais mal, même qu'elle pleurait

Quoi, ma gueule ?
Mais qu'est-ce qu'elle a ma gueule ?
Quoi, ma gueule ?
Qu'est-ce qu'elle a ma gueule ?

Quoi, ma gueule ?
Qu'est-ce qu'elle a ma gueule ?
Je m'en fous qu'elle soit belle
Au moins elle est fidèle

C'est pas comme une que je connais
Une qui me laisse crever tout seul
Mais je n'veux même pas en parler
Une qui se fout bien de ma gueule.

Rien De Nouveau (Francis Cabrel)

Elle passe
Sans le regarder, elle passe
Lui ça lui glace le dos
Elle est exactement tout ce qu'il lui faut...
Il lui faut

Elle laisse
Sans même y penser, elle laisse
Traîner comme un lasso
Quelques parfums où il vient se prendre aussitôt
Aussitôt

Il bloque
Les yeux comme des hublots
Et le cœur au-delà du tempo

Il fonce
Il part droit sur elle, il fonce
Comme un lanceur de marteau
Après il jongle avec des cercles et des flambeaux
Des flambeaux

Il parle
Jusqu'à l'asphyxier
Il parle comme Gable à Garbo
Il prend des poses
Comme les danseurs de tango... de tango

Il bloque
Les yeux comme des hublots
En fait... en fait il en fait trop !

Y a soixante-cinq millions d'années
Par un soleil comme aujourd'hui
Un de nos grands-parents faisait
Le beau pour sa nouvelle amie

Et lui il reste
Il reste comme collé au carreau
Il dit qu'il l'aime en somme
Et c'est rien de nouveau... rien de nouveau

Les yeux comme des hublots
Et le cœur au-delà du tempo

Y a soixante-cinq millions d'années
Par un soleil comme aujourd'hui
Un de nos grands-parents faisait
Le beau pour sa nouvelle amie

Il reste
Il reste comme collé au carreau
Il dit qu'il l'aime en somme
Et c'est rien de nouveau... rien de nouveau

Street Life (French Remix) (Beenie Man)

[Verse 1] (Assia)
Un seul regard m'a suffit
Dans ses grands yeux noirs insoumis
J'ai senti natre une passion infinie
Une histoire d'amour a franchir
Entre elle et moi son coeur balance
Elle est la seule raison de son absence
Si il l'oublie moi je lui donne ma vie
Mais quand je le retient il me dit

[Chorus] (Beenie man)
On the street just ballin
Girls have been callin
Drop top fallin
Brothers keep rollin
Livin nothing but a street life
(Assia)
C'est elle qui l'a fait
Elle qui l'a leve
Comme une mre
Et chaque fois qu'elle l'appelle
Il ne rsiste pas l'appel de la rue

[Verse 2]
(Assia)
J'aimerais l'emmener loin d'ici
Loin du trafic et des cris
L'arracher celle qui dtruit ma vie
Et quand le soir je m'endors seule
Le ventre et le coeur nou
Je me dis et si elle me le prenais
(Beenie Man)
You I can see it in your eyes
No telling you no lies
Girl I did you wrong
You'll never find another guy
So this is what we got to do
Make a family cause it's true
Girl you are a part of me
My hearts belong to you
(Assia)
Tu voudrais nous voir installer
Me faire un bb
Trembler la nuit pour ta vie a suffit
T'as vu combien elle en a pris
Je veux pas finir comme Bonnie
Je te donnerais ma vie mais oublie la je t'en supplie

[Chorus]

[Verse 3] (Beenie Man)
Do you understand the feeling when I'm feeling
When I tell you how I'm feeling
When I'm feeling that.. way
Can't get over how you make everything better girl
When you are around me you bring joy to my.. day
Don't know what I will do without you in my life
I don't give a damn about what people wanna.. say
All I'm saying that (what)
This is where I'm at (at)
And I'd do anything to make you stay

[Chorus] (x2)

Je T'Aimais Je T'Aime Et Je T'Aimerai (Francis Cabrel)

Mon enfant, nue sur les galets
Le vent dans tes cheveux défaits
Comme un printemps sur mon trajet
Un diamant tombé d'un coffret

Seule la lumière pourrait
Défaire nos repères secrets
Où mes doigts pris sur tes poignets
Je t'aimais, je t'aime et je t'aimerai

Et quoi que tu fasses
L'amour est partout où tu regardes
Dans les moindres recoins de l'espace
Dans le moindre rêve où tu t'attardes
L'amour, comme s'il en pleuvait
Nu sur les galets

Le ciel prétend qu'il te connaît
Il est si beau c'est sûrement vrai
Lui qui ne s'approche jamais
Je l'ai vu pris dans tes filets

Le monde a tellement de regrets
Tellement de choses qu'on promet
Une seule pour laquelle je suis fait
Je t'aimais, je t'aime et je t'aimerai

Et quoi que tu fasses
L'amour est partout où tu regardes
Dans les moindres recoins de l'espace
Dans le moindre rêve où tu t'attardes
L'amour, comme s'il en pleuvait
Nu sur les galets

On s'envolera du même quai
Les yeux dans les mêmes reflets
Pour cette vie et celle d'après
Tu seras mon unique projet

Je m'en irai poser tes portraits
A tous les plafonds de tous les palais
Sur tous les murs que je trouverai
Et juste en-dessous j'écrirai

Que seule la lumière pourrait...

Et mes doigts pris sur tes poignets
Je t'aimais, je t'aime et je t'aimerai....

Je L'Aime À Mourir (Francis Cabrel)

Moi je n'étais rien,
Mais voilà qu'aujourd'hui
Je suis le gardien
Du sommeil de ses nuits,
Je l'aime à mourir.

Vous pouvez détruire
Tout ce qu'il vous plaira,
Elle n'aura qu'à ouvrir
L'espace de ses bras
Pour tout reconstruire,
Pour tout reconstruire.

Je l'aime à mourir.

Elle a gommé les chiffres
Des horloges du quartier,
Elle a fait de ma vie
Des cocottes en papier,
Des éclats de rires.

Elle a bâti des ponts
Entre nous et le ciel,
Et nous les traversons
A chaque fois qu'elle
Ne veut pas dormir,
Ne veut pas dormir.

Je l'aime à mourir.

Elle a dû faire toutes les guerres,
Pour être si forte aujourd'hui,
Elle a dû faire toutes les guerres,
De la vie, et l'amour aussi.

Elle vit de son mieux
Son rêve d'opaline,
Elle danse au milieu
des forêts qu'elle dessine,

Je l'aime à mourir.

Elle porte des rubans
qu'elle laisse s'envoler,
Elle me chante souvent
que j'ai tort d'essayer
De les retenir,
De les retenir,

Je l'aime à mourir.

Pour monter dans sa grotte
Cachée sous les toits,
Je dois clouer des notes
A ses sabots de bois,

Je l'aime à mourir.

Je dois juste m'asseoir,
Je ne dois pas parler,
Je ne dois rien vouloir,
Je dois juste essayer
De lui appartenir,
De lui appartenir,

Je l'aime à mourir.

Si Tu La Croises Un Jour (Francis Cabrel)

Elle n'aimait pas mon deux pièces séjour
Toi qui voyages si tu la croises un jour
Reviens me dire, reviens me dire
Dis-moi un peu si elle porte toujours
Dans les cheveux ses essences d'amour
Et tous mes rêves sur ses lèvres
Mais promets-moi
Ne t'approche pas trop
Si tu poses tes doigts
Au bronze de sa peau
Tu délires, tu délires.
Sans me méfier
Je l'ai serré très fort
Aujourd'hui encore
J'en ai les yeux qui brûlent, qui brûlent.
Elle, elle a l'âge des voyages au long cours
Des princes arabes et mariages d'amour
Des esclaves libres, des histoires à suivre...
Moi je ne rentrais souvent qu'un soir sur deux
Et mes amis étaient des gens curieux
Difficile à suivre, dis-lui, je réapprends à vivre.
Mais promets-moi
Ne t'approche pas trop
Si tu poses tes doigts
Au bronze de sa peau
Tu délires, tu délires.
Sans me méfier
Je l'ai serré très fort
Aujourd'hui encore
J'en ai les yeux qui brûlent, qui brûlent.
Elle n'aimait pas mon deux pièces séjour
Toi qui voyages si tu la croises un jour
Reviens me dire, reviens me dire.
Dis-lui que pour elle je donnerais
Mon dernier souffle et même celui d'après...

Je T'Aimais, Je T'Aime, Je T'Aimerai (Francis Cabrel)

Mon enfant nue sur les galets
Le vent dans tes cheveux défaits
Comme un printemps sur mon trajet
Un diamant tombé d'un coffret
Seule la lumière pourrait
Défaire nos repères secrets
Où mes doigts pris sur tes poignets
Je t'aimais, je t'aime et je t'aimerai

Quoi que tu fasses
L'amour est partout où tu regardes
Dans les moindres recoins de l'espace
Dans le moindre rêve où tu t'attardes
L'amour comme s'il en pleuvait
Nu sur les galets

Le ciel prétend qu'il te connaît
Il est si beau c'est sûrement vrai
Lui qui ne s'approche jamais
Je l'ai vu pris dans tes filets

Le monde a tellement de regrets
Tellement de choses qu'on promet
Une seule pour laquelle je suis fait
Je t'aimais, je t'aime et je t'aimerai
Quoi que tu fasses
L'amour est partout où tu regardes
Dans les moindres recoins de l'espace
Dans le moindre rêve où tu t'attardes
L'amour comme s'il en pleuvait
Nu sur les galets

On s'envolera du même quai
Les yeux dans les mêmes reflets
Pour cette vie et celle d'après
Tu seras mon unique projet

Je m'en irai poser tes portraits
A tous les plafonds de tous les palais
Sur tous les murs que je trouverai
Et juste en dessous, j'écrirai

Que seule la lumière pourrait…

Et mes doigts pris sur tes poignets
Je t'aimais, je t'aime, je t'aimerai

Hey Amigo! (Alizee)

Déambule,
Déhanche-toi plus
Elle déambule,
Dans tes avenues, tes rues,
"Mets les hommes"...
A ses pieds si tendres,
Barcelone, fais lui bien comprendre:
Qu'elle se trompe
Quel qu'en soit l'émoi
Elle se trompe,
Car elle est comme toi, un chat
Qui ondule
Qui fait le dos rond
Elle manipule, celui qui dit non

Hey! Amigo!
Elle veut du haut, elle veut ta peau
Et sur son dos, un tatouage.
Hey! Amigo!
Mi amigo, elle veut du beau
Et d'un amour, sans maquillage.

Déambule,
Déhanche-toi plus
Elle déambule,
Dans tes avenues, tes rures.
"Mets les voiles"...
A son doux visage
Barcelona, prends-la en otage.
Elle se donne
Quel qu'en soit le poids
Oui, elle se donne,
Car elle est comme toi, un chat
Qui minaude...
Qui feint, et salue l'homme
Elle se sauve d'un bond
Comme elle s'envole!

Hey! Amigo!
Elle veut du haut, elle veut ta peau
Et sur son dos, un tatouage.
Hasta luego,
Mi amigo, elle veut du beau
Et d'un amour sans maquillage


Video


LUIS SILVA, VENEZUELA (llaneras venezolanas)




Mp3, Musica, Descarga, Letras, Canciones, Conciertos, Boletos, Live, Video, DVD, Gratis, Discografia, Mpeg, Compra, Grupo, Artista, Album, Coleccion, Archivo, Eventos, Busca, CD